Bannière

Jouer avec l’écrit en maternelle

Deux années de maternelle avec les enfants d’une zone sensible.

Une approche de l’écrit simple, ludique et innovante, avec à la clé, des enfants qui aiment lire.


Articles de cette rubrique

> Le livre

Ayant exercé en zone sensible, notamment auprès de familles très défavorisées et non francophones, l’auteure nous montre que tous les enfants peuvent accéder à l’écrit avec intérêt et plaisir. Ceux-ci s’adaptent ensuite à toute méthode d’apprentissage de la lecture au CP. Et tous aiment lire. Leurs parents découvrent les capacités inattendues de leurs enfants. Leur confiance envers l’enseignant grandit. Ils se rapprochent de l’école. C’est une voie pleine d’espérance, toutes les dernières recherches vont dans (...)

> L’auteure

Professeure des écoles, licenciée en sciences de l’éducation, Béatrice Machefel a été directrice d’école maternelle pendant plus de 20 ans. Elle a mis en pratique une approche de l’écrit simple et ludique, en étroite collaboration avec Françoise Boulanger, pédagogue spécialisée en psycholinguistique.
Elle a été récemment sélectionnée et récompensée au Forum des enseignants innovants et de l’innovation éducative.
Elle est cofondatrice d’une association pour rassembler les enseignants désireux de favoriser le (...)

> Ils en parlent...

Le Café Pédagogique et le site de l’Observatoire des Zones Prioritaires
La Classe Maternelle, n° 235 du mois de janvier 2015

> Extrait

Début d’année en moyenne section : L’étiquette vendredi est restée sur le panneau mural. L’un d’eux s’exclame : « Valentin ! » Je demande à Valentin s’il s’agit bien de son prénom. Il fait non de la tête. D’autres annoncent alors : « Veha ! ».Veha n’est pas d’accord non plus. Corentin qui se rappelait qu’il s’agissait d’un jour de la semaine, pense à lundi. Je dis alors : « Oui, c’est un jour de la semaine, c’est vendredi ! » J’écris au tableau les trois mots en alignant la première lettre. Anaïs viens nous montrer (...)