Bannière

Accueil > C’est décidé, je me lance ! > Les jeux > Les premiers jeux

Les premiers jeux

Pour montrer…

Je prends : Aligner verticalement 4 étiquettes, mots visibles. Prendre celle que l’enfant connaît le moins bien et la nommer. Demander à l’enfant de faire de même :
« Qu’est-ce que tu prends, toi ? » Continuer ainsi, chacun son tour.

Remarques :
- Généralement l’enfant dit le mot en le prenant, mais s’il ne le fait pas, verbaliser soi-même son action : « – Ah ! Tu prends (….) ! » C’est ainsi qu’il pourra apprendre et non si on lui demande ce qu’il ne sait pas.
- Lui demander le mot qu’il connaît le moins bien en dernier lui permet de ne pas se trouver en échec (si petit soit-il !) et d’apprendre.

Pour repérer…

La salade : Utiliser 4 étiquettes dont un mot nouveau. Les mélanger faces visibles, puis les aligner verticalement, et rechercher le mot nouveau :
« Oh ! Mais où est passé (…) ? » Mélanger les étiquettes et recommencer.
S’il le connaît, l’enfant pointe très vite le mot demandé. Dans le cas contraire, il faut l’aider pour que le jeu ne dure pas longtemps et qu’il ne se sente pas en échec. Là encore, il ne peut apprendre si on ne lui donne pas la bonne réponse.

Pour identifier…

La magie : Lorsque le jeu précédent est réalisé sans difficulté, on proposera à l’enfant de faire de la magie. Prendre les 4 étiquettes utilisées précédemment et en présenter une en disant : « Abracadabra, et voilà (…) ! » Laisser l’enfant poursuivre en disant le mot découvert. Continuer de même avec les trois autres mots.
Si l’enfant ne poursuit pas naturellement, il peut y avoir deux raisons :
- soit il ne connaît pas suffisamment le mot demandé : lui souffler alors la réponse et reprendre le jeu précédent ;
- soit il n’a plus envie de jouer : il vaut mieux arrêter et reprendre une autre fois.

Au hasard : Retourner quelques étiquettes, les mélanger, les prendre une à une et les identifier. S’il les a bien mémorisés, l’enfant sera ravi d’annoncer les mots. Dans le cas contraire, lui souffler aussitôt la réponse. Ne pas insister et reprendre à un autre moment avec les jeux précédents.

Remarques :
- Veiller à respecter la progression : montrer, repérer, identifier.
- La bonne mémorisation de ses mots permettra à l’enfant de les comparer avec des nouveaux. C’est la base de toute notre démarche.
- Il est très important de consacrer régulièrement un petit moment à chacun surtout au début, et ensuite fréquemment avec les plus faibles.
- Les jeux qui lui sont proposés doivent être courts (pas plus de deux minutes). Mieux vaut laisser l’enfant sur sa faim, il sera d’autant plus content d’y revenir.