Bannière

Accueil > Les outils > Maisons

Maisons

maison eau
maison on.

Tout comme la page de répertoire, une maison est toujours construite suite à une remarque. L’enseignant écrit les mots au tableau en alignant verticalement l’analogie découverte. Puis il trace le cadre et enfin le toit dans lequel il inscrit cette analogie. Les maisons seront ensuite reproduites pour les conserver sur des feuilles A4 qui resteront quelques temps affichées dans la classe avant d’être rangées dans un classeur laissé en consultation libre dans la classe.

Les maisons rassemblent des mots comportant un même groupe de lettres qui se prononce de la même manière. Il peut s’agir de syllabes (ma, pa...), de voyelles complexes (on, eau...), de rimes (ette, ine...) de graphèmes particuliers (ç, ph...).

Selon les classes et l’âge des enfants, le nombre de maisons peut varier de zéro à une ou deux en PS, quelques unes en MS et un peu plus en GS, mais ce n’est pas leur nombre qui est important. Il s’agit simplement de montrer "le système" à l’enfant qui étendra ensuite naturellement ses connaissances.